Agendapoetique06

Les Fous du Loup 2013, programme


2ème Édition du festival

-1-1

du jeudi 10 octobre 2013 au dimanche 13, à La Colle s/ Loup

Sous la présidence honorifique de Tahar Bekri

                              « J’emporte vos échos chants bravant l’orage/ Noces de feu dans les ciels sauvages » Tahar Bekri

                            Dans la semaine suivant le Festival du Livre de Mouans-Sartoux, la 2e Édition du Festival « Les Fous du Loup » se saisira de La Clé des Champs à La Colle s/ Loup à partir de 20h30 et se clôturera dans la nuit du dimanche 13 août par un banquet dans la grande tradition médiévale  avec ses fous du roi, ses mangeurs de feu, ses jongleurs inspirés et ses funambules sur le fil ténu de la vie.

Joutes oratoires, slam, récitals, théâtre, performances poétiques, improvisations, spectacles de rue, musique, expositions, conférences …

Cette année le poète et essayiste franco tunisien Tahar Bekri, présidera ces 4 journées placées sous le signe de la poésie . Nadine Lefébure, ultime rescapée du groupe surréaliste de « La Main à Plume » viendra témoigner, dans un entretien avec Cristina Castello, de l’engagement héroique des poètes pendant l’Occupation, et le comédien et poète Christian Deudon interprétera Robert Desnos pour les petits et les grands. L’inattendu et le merveilleux seront au rendez-vous.

Avec Nadine Lefébure, Didier Manyach, Ghyslaine Leloup, Patrick Quillier, Nicolas Rozier, Sabine Venaruzzo et sa troupe, Christian Deudon, Cristina Castello. Pascal Giovannetti, Dom Corrieras, André Chenet … et de nombreux auteurs des revues La Voix des Autres et Convergences.

 

Programme des quatre journées en poésie :

Ciné permanent dans la salle d’expositions : Courts métrages et documentaires

Un stand collectif accueillera les revues de poésie et les auteurs du vendredi matin au dimanche (jusqu’à 14h00), le n°6  de la revue La Voix des Autres y sera présenté

Jeudi 10 octobre à 20h30 :

–  » Le Slam d’Or« , joutes poétiques animées par le Maestro Pascal Giovannetti à l’auberge de La Clé des Champs.

Dom Corrieras animera un atelier d’écriture pour les écoliers du village

Vendredi 11 octobre :

à 14h00 : début d’une performance d’écriture murale conçue par Didjeko, poète et musicien, avant son décès en février 2013. Durée : 2 jours et demi. Ses amis lui rendront un hommage. (Place Charles de Gaulle)

à 18h00 : Inauguration officielle du Festival et vernissage de l’exposition de Nicolas Rozier (Artiste et écrivain) qui se livrera à une lecture de poésie croisée avec  Didier Manyach en présence de Mr Christian Berkesse, maire de La Colle s/ Loup, qui accueillera Tahar Bekri, poète franco tunisien, président de cette seconde édition. Remise du « Slam d’Or » au vainqueur de la joute du jeudi 10 octobre. (Salle de la Rose de Mai)

à 21h00 : « Les poètes à l’Oeuvre« .

Tahar Bekri, un poète fraternel (Présentation de l’homme et de ses écrits) suivi de Lectures et d’interventions poétiques entrecoupées d’intermèdes musicaux et d’extraits spectacles. Participeront à cette soirée Nadine Lefébure, Didier Manyach, Ghyslaine Leloup, Nicolas Rozier …etc…

vers 23h00, « Les poètes résistants » se réuniront dans la salle de « La Paillère« , pour une nuit d’ébats poétiques.

Samedi 12 octobre :

à 15h30,  « La main à plume ». Entretien de Cristina Castello avec Nadine Lefébure. Récitant : Christian Deudon. (Salle de La Rose de Mai)

à 16h30,  « Poésie en action » une création en 7 textes-performances-concert sonore et en direct  de Pascal Giovannetti (Place Charles de Gaulle et rue piétonne)

à 17h30, Lecture des poèmes d’enfants, par les participants.

– à 20h45,  « La Demoiselle et Caetera« , spectacle proteiforme de Sabine Venaruzzo. Mise en scène de Jean-Jacques Minazzo. Avec l’auteure, Raphael Zweifel (violloncelliste),  Olivia Blanquet (Piano), Clement Althaus (Univers sonore), Yann Le Meignen (Création lumière), en première partie : « Murmures à vif« , une performance de Patrick Quillier

Dimanche 13 octobre:

– à 10h30, « Marche des poètes » pour la paix, l’amitié et la solidarité des peuples (Place Charles de Gaulle jusqu’à la chapelle St Roch). Stations poétiques et lectures.

à 16h00, « L’appel de la sirène« , récital Robert Desnos, par Christian Deudon (spectacle grand public).  En première partie : Dom Corrieras : « Par chemin de Compostelle » ( Salle de La Rose de Mai)

– à 20h00, « Le banquet des poètes« , à La Clé des Champs (Poésie, jeux de langues, extraits de spectacles, musique et chants, performences …). La troupe « Dans le corps du poème » ouvrira le bal.  En compagnie de musiciens et des des auteurs de la revue « La Voix des Autres« , les invités, des musiciens et maîtres chanteurs se réuniront en compagnie de leur public . Clôture du Festival  …

Prix du repas de clôture 25 euros. Mise en bouche : Stéphane Lietta. Réservations obligatoires avant le 12 octobre : écrire à : lesfousduloup@gmail.fr ou bien téléphoner au 06 61 24 69 64 )

 Avec le soutien  de la Mairie de La Colle s/ Loup

Après le 15 septembre sur DANGER POÉSIE

sera mis en ligne un programme détaillé du Festival

ainsi qu’une présentation des invités

et des extraits de leurs écrits

Renseignements Office du tourisme : 04 93 32 68 96

Mail : lesfousduloup@gmail.comvoixdesautre@wanadoo.fr

Organisation : 06 61 24 69 64

Dans le corps du poème

Posted in Festival, Poésie, Rencontres, Lectures, Performances, by André Chenet on août 18, 2013

AIGLUN MUSIQUE POÉSIE

Rencontres organisée par l’Association Aigo Luno (Eau de lune)

anciennement « Des Racines et des Aigles« 

SAMEDI 24 AOÛT 2013

DIMANCHE 25 AOÛT 2013

ANDRÉ CHENET ET SES AMIS

 

 

 

« …j’espère un langage incarné
avec les gestes de la lumière
dans les théâtres d’ombres du malheur
où toute poésie s’écrit au cœur du cri« 

In « Au coeur du cri » (Éd. Les Voleurs de feu, 2011)

André Chenet vit à La Colle s/ Loup dans les Alpes-Maritimes. Il publie régulièrement dans de nombreuses revues francophones et étrangères. En 2004, il a fondé la revue de Poésie imprimée « La Voix des Autres » (prochain n° en septembre 2013). Il anime depuis le début des années 2000, des Rencontres poésie dans le Sud-Est de la France et à Paris. En 2012, avec la complicité de son ami le poète Dom Corrieras, il a créé le festival de poésie « Les Fous du Loup », dans son village typiquement provençal. La seconde édition aura lieu entre le 10 et le 13 octobre 2013, sous la présidence honorifique du poète franco-tunisien Tahar Bekri.
Dernière parution: « Au coeur du cri » (Les Voleurs de feu éd., 2010).
Dernières parutions : « Au cœur du cri » (Éd. Les Voleurs de Feu, 2011), « Secret poème » avec un CD enregistré par l’auteur (Chemins de Plume, 2013)
A paraître fin 2013 ou début 2014: « Exil de la poésie », « Les brasiers de l’aube » , « Dans le corps du poème », livre d’art avec des lithographies originales de Pascal Gabet (Tilleul Presses)
Son site : DANGER POESIE (http://poesiedanger.blogspot.com/)

 

 

 

 

SAMEDI 24 AOÛT 2013

17 HEURES

CHÂTEAU” D’AIGLUN

CARTE BLANCHE À CRISTINA CASTELLO

(autour de 30′)

CRISTINA CASTELLO ―Poète et Journaliste
Membre de la SOCIÉTÉ DES GENS DE LETTRES

« Je tiens depuis longtemps la poésie pour une sorte d’orage mental, ce qui est une façon d’imager la précipitation verbale qu’accueille l’espace de la page et qui représente le dépôt que le travail ensuite mettra en forme ou laissera tel quel... » Bernard Noël (à propos du recueil intitulé « Orage« )

Cristina Castello, poète et journaliste argentine, demeure en France depuis 2010 où elle publie depuis 2004, les recueils : « Soif », avec des illustrations de Antonio Seguí, aux éditions L’Harmattan (2004) ;  « Orage », préfacé par Antonio Gamoneda chez Bod éditions (2009), et une édition de tête avec des combustions de Christian Jaccard, « Ombre », livre d’art aux éditions Trames (2010)  et – « Le chant des sirènes»» aux éditions « Chemins de plume », collection « Un Poète/ Une Voix » (2012).
Ses poèmes sont toujours un engagement en faveur de la dignité de la vie, de la beauté et de la liberté, contre toutes les injustices sociales. Ils sont traduits en plusieurs langues, à partir du castillan, sa langue maternelle.
Elle a participé à de nombreuses anthologies éditées à Paris, en Italie, en Allemagne, en Argentine …etc…  Ses poèmes ont accompagné des expositions de photos et de peintures. Elle a participé à plusieurs reprises à la Journée Mondiale de la Poésie.
En tant que journaliste, elle a publié plus de 3 000 articles dans les principaux médias de la presse écrite de son pays natal et aussi dans quelques journaux et magazines d’Europe et d’Amérique Latine.
Elle a enseigné « L’interview journalistique » à l’Université. À la télévision, elle a créé « Sin Máscara » (« Sans Masque ») émission de culture. À la radio, « Convengamos que… con Cristina Castello » (« Nous convenons que… avec Cristina Castello ». Elle est également critique d’Art et conférencière.
Cristina Castello propage et défend la pensée et les arts de la tradition humaniste en général, avec  une prédilection marquée pour la culture et la langue française.

Son site http://www.cristinacastello.com  allie poésie, musique, peinture et journalisme.
Son Blog : http://les-risques-du-journalisme.over-blog.com/

« Quand c’est une femme, quand c’est la voix d’une femme poète, c’est la poésie qui est là. »  Jean-Pierre Faye

 

 

 

DANS LE CORPS DU POÈME, d’André Chenet

Non-spectacle de poésie à géométrie variable (version 3)

(45′)

Interprété par

Mlle Lise et André Chenet

IMG_8693 - copie 2

 « Un voyage par delà les dogmes et les concepts de la connaissance, un voyage initiatique où la beauté naît du noyau même de chaque instant, de son irréversibilité et de sa perfection, beauté rendue sensible uniquement par l’éclairage d’une conscience grandissante.« 

chenet_pingouin2 - copie

 

Textes & chansons  : André Chenet, Léo Ferré, Dom Corrieras et Lise Tsitsiridès
Mise en scène : André Chenet
Accompagnement à l’accordéon par : S.E.M.

 

RENDEZ-VOUS À 16H30

AUX HALLES D’AIGLUN

 

 

 

 

 

DIMANCHE 25

AOÛT 2013

18 heures 30 Entrée libre

ÉGLISE DAIGLUN

Carte rouge et noire à Emmanuelle k. :

Vertige de l’écart

(environ 30′)

Emmanuelle k. est « née prolétaire » dans la région parisienne, d’un père ouvrier dans le bâtiment et amoureux du jazz qu’un certificat d’études n’empêche pas de suivre des cours du soir aux Arts et Métiers pour devenir ingénieur des Travaux publics. Études interrompues par un décès brutal, quand elle n’a que dix ans. « Mémoires labourées, hachées, fouaillées, coupées / où git mon enfance… » La révolte prend corps, elle fonde avec Pierre Lepetit, son compagnon, le Groupe Libertaire de Ménilmontant, qui, en mai 68, est aux côtés des Enragés et des Situationnistes qui forment le Conseil pour le maintien des occupations, avec Guy Debord, Raoul Vaneigem…Cinéaste, poète, musicienne, elle vit à côté du Moulin d’Andé, en Basse Normandie.

Entracte

Exil de la poésie, poèmes d’André Chenet

lus par Mlle Lise et l’auteur

(30′)