Agendapoetique06

LES FOUS DES LOUPS 2014, le festival des poésies


 

Le festival de poésie «Les Fous du Loup» a vu le jour à la Colle sur Loup dans les Alpes-Maritimes en l’an de grâce 2012. Pour cette troisième édition des poètes, comédiens, musiciens, artistes venus d’univers très différents pour des rencontres, des spectacles et des performances poétiques de qualité se réuniront sous la présidence inspirante de Katy Remy, écrivain et poète. Joutes oratoires, chants, lectures croisées, entretiens, récitals, slam, performances, courts-métrages … seront au programme de cette échappée belle organisée par l’association Danger Poésie, la rédaction de la revue La Voix des Autres, avec le soutien déterminant de la Municipalité de La Colle s/ Loup.

Nos invités : Katy Rémy (Présidente), Paul Mari (parrain du Festival), Dominique Ottavi (Musicien & Poète), Véronique Champollion (Artiste), Patrick Quillier (Poète, musicien, traducteur …), Cristina Castello (Poète et journaliste), Gilbert Casula (Poète et éditeur), Jean-Michel Sananès (Poète et éditeur), Christine Tréguier (Écrivain et journaliste), Tristan cabral (Poète), Sabine Venaruzzo (Poète, comédienne et chanteuse), Pascal Giovannetti (Écrivain et slam master), CafeMalice (Chanson populaire), Pascal Gabet (Artiste et lithographe), Alexis Gourdon (Double vainqueur du Slam d’Or de La Colle s/ Loup), Matakos (Slameur), Dom Corrieras (Poète, Metteur en scène, graphiste), l’association Mots d’Azur (Mouans sartoux), la librairie niçoise Aux Bons Livres …

Demandez le programme !

DANGER POÉSIE présente :

 

2013-03-20+14.23.29


 

 

 

 

 

Sous la Présidence de Katy Rémy, poète & écrivain :

(Cliquez sur le loup pour lire l’Affiche & le programme)

 

 

A3-LOUP-IMAGE-2014 - copie

 

 

 

colle-sur-loup-a

 

 

 

A3-LOUP-PROG-2014 - copie 3

Programme détaillé  sur DANGER POÉSIE

Entrée libre pour tous les spectacles Contacts : lesfousduloup@gmail.com

Tél : 06 61 24 69 64 ou 06 59 37 14 90

Office de Tourisme de La Colle s/ Loup 10, Av. de Provence – La Colle s/ Loup – 06480

Tél. 04 93 32 05 07 Courriel : info@ot-lacollesurloup.com

Dépliant-Programme-A5-2014-6_Page_1

Les Participants & les Organisateurs :

Cliquez sur : Les Participants: Bio – copie 5 (Doc Pdf)

 

Les Fous du Loup 2013, programme


2ème Édition du festival

-1-1

du jeudi 10 octobre 2013 au dimanche 13, à La Colle s/ Loup

Sous la présidence honorifique de Tahar Bekri

                              « J’emporte vos échos chants bravant l’orage/ Noces de feu dans les ciels sauvages » Tahar Bekri

                            Dans la semaine suivant le Festival du Livre de Mouans-Sartoux, la 2e Édition du Festival « Les Fous du Loup » se saisira de La Clé des Champs à La Colle s/ Loup à partir de 20h30 et se clôturera dans la nuit du dimanche 13 août par un banquet dans la grande tradition médiévale  avec ses fous du roi, ses mangeurs de feu, ses jongleurs inspirés et ses funambules sur le fil ténu de la vie.

Joutes oratoires, slam, récitals, théâtre, performances poétiques, improvisations, spectacles de rue, musique, expositions, conférences …

Cette année le poète et essayiste franco tunisien Tahar Bekri, présidera ces 4 journées placées sous le signe de la poésie . Nadine Lefébure, ultime rescapée du groupe surréaliste de « La Main à Plume » viendra témoigner, dans un entretien avec Cristina Castello, de l’engagement héroique des poètes pendant l’Occupation, et le comédien et poète Christian Deudon interprétera Robert Desnos pour les petits et les grands. L’inattendu et le merveilleux seront au rendez-vous.

Avec Nadine Lefébure, Didier Manyach, Ghyslaine Leloup, Patrick Quillier, Nicolas Rozier, Sabine Venaruzzo et sa troupe, Christian Deudon, Cristina Castello. Pascal Giovannetti, Dom Corrieras, André Chenet … et de nombreux auteurs des revues La Voix des Autres et Convergences.

 

Programme des quatre journées en poésie :

Ciné permanent dans la salle d’expositions : Courts métrages et documentaires

Un stand collectif accueillera les revues de poésie et les auteurs du vendredi matin au dimanche (jusqu’à 14h00), le n°6  de la revue La Voix des Autres y sera présenté

Jeudi 10 octobre à 20h30 :

–  » Le Slam d’Or« , joutes poétiques animées par le Maestro Pascal Giovannetti à l’auberge de La Clé des Champs.

Dom Corrieras animera un atelier d’écriture pour les écoliers du village

Vendredi 11 octobre :

à 14h00 : début d’une performance d’écriture murale conçue par Didjeko, poète et musicien, avant son décès en février 2013. Durée : 2 jours et demi. Ses amis lui rendront un hommage. (Place Charles de Gaulle)

à 18h00 : Inauguration officielle du Festival et vernissage de l’exposition de Nicolas Rozier (Artiste et écrivain) qui se livrera à une lecture de poésie croisée avec  Didier Manyach en présence de Mr Christian Berkesse, maire de La Colle s/ Loup, qui accueillera Tahar Bekri, poète franco tunisien, président de cette seconde édition. Remise du « Slam d’Or » au vainqueur de la joute du jeudi 10 octobre. (Salle de la Rose de Mai)

à 21h00 : « Les poètes à l’Oeuvre« .

Tahar Bekri, un poète fraternel (Présentation de l’homme et de ses écrits) suivi de Lectures et d’interventions poétiques entrecoupées d’intermèdes musicaux et d’extraits spectacles. Participeront à cette soirée Nadine Lefébure, Didier Manyach, Ghyslaine Leloup, Nicolas Rozier …etc…

vers 23h00, « Les poètes résistants » se réuniront dans la salle de « La Paillère« , pour une nuit d’ébats poétiques.

Samedi 12 octobre :

à 15h30,  « La main à plume ». Entretien de Cristina Castello avec Nadine Lefébure. Récitant : Christian Deudon. (Salle de La Rose de Mai)

à 16h30,  « Poésie en action » une création en 7 textes-performances-concert sonore et en direct  de Pascal Giovannetti (Place Charles de Gaulle et rue piétonne)

à 17h30, Lecture des poèmes d’enfants, par les participants.

– à 20h45,  « La Demoiselle et Caetera« , spectacle proteiforme de Sabine Venaruzzo. Mise en scène de Jean-Jacques Minazzo. Avec l’auteure, Raphael Zweifel (violloncelliste),  Olivia Blanquet (Piano), Clement Althaus (Univers sonore), Yann Le Meignen (Création lumière), en première partie : « Murmures à vif« , une performance de Patrick Quillier

Dimanche 13 octobre:

– à 10h30, « Marche des poètes » pour la paix, l’amitié et la solidarité des peuples (Place Charles de Gaulle jusqu’à la chapelle St Roch). Stations poétiques et lectures.

à 16h00, « L’appel de la sirène« , récital Robert Desnos, par Christian Deudon (spectacle grand public).  En première partie : Dom Corrieras : « Par chemin de Compostelle » ( Salle de La Rose de Mai)

– à 20h00, « Le banquet des poètes« , à La Clé des Champs (Poésie, jeux de langues, extraits de spectacles, musique et chants, performences …). La troupe « Dans le corps du poème » ouvrira le bal.  En compagnie de musiciens et des des auteurs de la revue « La Voix des Autres« , les invités, des musiciens et maîtres chanteurs se réuniront en compagnie de leur public . Clôture du Festival  …

Prix du repas de clôture 25 euros. Mise en bouche : Stéphane Lietta. Réservations obligatoires avant le 12 octobre : écrire à : lesfousduloup@gmail.fr ou bien téléphoner au 06 61 24 69 64 )

 Avec le soutien  de la Mairie de La Colle s/ Loup

Après le 15 septembre sur DANGER POÉSIE

sera mis en ligne un programme détaillé du Festival

ainsi qu’une présentation des invités

et des extraits de leurs écrits

Renseignements Office du tourisme : 04 93 32 68 96

Mail : lesfousduloup@gmail.comvoixdesautre@wanadoo.fr

Organisation : 06 61 24 69 64

Prix André Verdet

Posted in Poètes emprisonnés, Prix de poésie, Salon by André Chenet on juin 17, 2013

« le poème

c’est l’instant de ta présence

lorsque tu pars

il s’écrit »

Alireza Rôshan (Poète soufi, Iran)

Ce poème a été publié dans par Po&Psy – érès, dans le recueil intitulé « jusqu’à toi combien de poèmes »

La photo accompagne le recueil de poèmes paru en Iran en 2011 et intitulé : « le livre du ʺn’est pasʺ »

Pour fêter en 2013 le centenaire de la naissance d’André Verdet, l’association de ses amis a décidé de créer le prix international André Verdet du poète résistant qui sera décerné tous les 2 ans à la fin d’un salon de la Poésie. Sa première édition a été fixée au samedi 22 juin à 18 H.

L’association des amis d’André Verdet a donc le plaisir de vous inviter à présenter votre maison, vos auteurs et leurs ouvrages sur les tables qui auront été aménagées dans l’Espace Courtine au pied des remparts Ouest de Saint-Paul de Vence le samedi 22 juin à partir de 11H et jusqu’à 18H.

Pour faciliter la vente de vos ouvrages en un lieu exposé au soleil d’après-midi, elle vous recommande d’apporter parasol et/ou toile de tente ainsi que leurs dispositifs de fixation.

En souhaitant vivement pouvoir vous associer à cette manifestation, nous nous tenons à votre disposition pour plus d’information par courriel (caduc@unice.fr) ou par téléphone (04 93 67 46 58) et, afin de pouvoir préparer au mieux cet événement , nous vous remercions à l’avance pour une réponse rapide.
Avec nos sentiments très cordiaux.

Éveline Caduc
présidente de l’association Les amis d’André Verdet
site WEB http://www.amisandreverdet.com

Le jeudi 30 mai 2013 le jury a désigné
le lauréat du prix André Verdet du poète résistant :

Alireza Rôshan (Iran)

voici la présentation que fait Jean Restom-Nasser (26 septembre 2011) du poète Alireza Rôshan et de quelques-uns de ses textes :

« Nous avons découvert Alireza Roshan sur internet. Il n’avait jamais pensé à publier ses poèmes mais les offrait quotidiennement dans sa liste de partage où plus de 3500 abonnés suivait assidûment son intense production littéraire.

Son tout premier recueil, « jusqu’à toi combien de poèmes “, vient donc d’être traduit et publié en France. On y découvre un Majnoun contemporain en quête de sa Leïla sans cesse dérobée ; inlassable quête qui constitue le moteur même de son souffle poétique.
Alireza Roshan a été arrêté le 05 septembre 2011 et il est toujours détenu dans une prison qui pourrait se trouver à Téhéran, tout comme neuf de ses camarades. Tous administraient le site Web de la confrérie des derviches Gonâbâdi, ordre soufi persécuté par le pouvoir depuis des années et dont la seule faute consiste en des pratiques spirituelles ancestrales et constitutives de l’âme même de l’islam iranien.

Dans le meilleur des cas, ces derviches sont condamnés aux coups de fouets et dans le pire à de la prison ferme ; leurs biens et locaux sont systématiquement détruits au bulldozer. Alireza Roshan est marié et père d’un enfant en bas âge. Sa liste de partage sur internet, où il publiait quotidiennement son intense production littéraire, compte plus de 3500 abonnés. Mais il ne jouit d’aucune célébrité susceptible de le protéger du pire dans un système devenu aveuglément répressif.(…)

Un mouvement de soutien au jeune poète est lancé afin de sensibiliser l’opinion et les médias à son sujet. 

Inquiet pour le sort du poète Alireza ROSHAN, ce mouvement de soutien organise une collecte de signatures afin de déclencher un intérêt médiatique autour de son cas.

Source : Les amis d’André Verdet