Agendapoetique06

 Fête de la Rose de Mai

Posted in Poésie, Rencontres, Lectures, Performances, by André Chenet on mai 8, 2010

La Fête de la Rose en poésie

Organisée au mois de mai, cette fête retrace le passé agricole de cette commune typiquement provençale de La Colle s/ Loup. En effet, la rose « centifolia » et les fleurs à parfum étaient au siècle dernier largement cultivées sur le territoire collois et avait fait de la Colle sur Loup l’un des principaux fournisseurs des parfumeries grassoises. La fête met à l’honneur les fleurs méditerranéennes sous toutes leurs formes (plantations, cosmétiques, distillations, cadeaux…) ainsi que les métiers anciens.
 Ce rendez-vous annuel en plein-air est aussi  avec les habitants d’un magnifique village qui a su se préserver des excès du monde contemporain…

Depuis Homère et l’Aurore aux doigts de rose, la reine des fleurs a toujours été une muse privilégiée des poètes, les poètes persans, les troubadours du moyen-âge l’ont célébrée, chantée:

« Si Zeus voulait donner une reine aux fleurs, la rose régnerait sur toutes les fleurs.»  Sappho


« Je tombais de sommeil et la sagesse me dit :
jamais dans le sommeil la rose du bonheur n’a fleuri pour personne…
la saison des roses et du vin et des compagnons ivres !
soit heureux un instant, cet instant c’est ta vie
vois, la brise a déchiré la robe de la rose,
de la rose dont le rossignol était enamouré ;
faut-il pleurer sur elle, faut-il pleurer sur nous
la mort viendra nous effeuiller et d’autres roses refleuriront.
»  Omar Khayyam


« J’aime entre les fleurs la rose,
Car elle porte le nom
D’une qui mon ame a close
A toute autre affection. »
Jean-Antoine de Baïf (1532-1589)

«Je regarde une rose et je suis apaisé.»  Victor Hugo


« On est bien peu de chose et mon amie la rose me l’a dit ce matin
A l’aurore, je suis née baptisée de rosée…
 » Cécile Caulier, mise en musique par Françoise Hardy


Cette année, pour la première fois, les poètes viendront célébrer la reine des fleurs, dite encore fleur de l’amour qui symbolise la beauté depuis la plus haute antiquité. Les romains déjà extrayaient l’essence parfumée de la Rosa gallica officinalis. Les croisés rapportèrent, dès le XIIIe siècle chez nous la rose de Damas. Au XVIIIe, les roses cultivées rapportées de Chine et du Japon serviront à créer des centaines de nouvelles variétés. Après la fleur de lys est est l’un des « meubles » les plus utilisés en héraldique.
Chez les mystique persan, elle symbolisait déjà la fragilité de la vie, et la plénitude de chaque instant, tandis que chez les modernes elle exprime, en fonction de sa couleur, davantage l’amour, l’union (charnelle ou spirituelle) et la passion.

L’association DANGER POÉSIE, et la revue de poésie La Voix des Autres, ont  convié à cette occasion des poètes et des éditeurs locaux a fertiliser et redynamiser avec des mots d’amour l’esprit de cette fête traditionnelle. Sur un tréteau dressé place de la Libération (ancienne place des Écoles), le poète André Chenet y convoquera les poètes de tous les temps afin qu’ils mêlent leurs voix à celles des poètes de notre époque… Et la Rose de mai, en dispensant ses fragrances subtiles et voluptueuses, symbolisera le renouveau, la beauté retrouvée et l’amour délicat de la vie.

Site officiel de La Colle s/ Loup
: http://www.lacollesurloup.fr/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :